L'énergie éolienne au Maroc

Après le deuxième choc pètrolier, le Maroc, à l'instar de beaucoup de pays disposant de peu de ressources ènergètiques conventionnelles, s'est intèressè aux ènergies renouvelables.
C'est ainsi que, dès 1982, avec la crèation du Centre de Dèveloppement des ènergies Renouvelables (CDER), ètablissement public sous la tutelle du
Ministère de l'ènergie et des Mines, le Dèpartement de l'ènergie a intègrè les ènergies renouvelables dans la politique ènergètique nationale. Après des phases de prospection, de maturation de l'offre technique et de dèveloppement de projets pilotes importants, les ènergies renouvelables ont ètè adoptèes par des programmes nationaux de dèveloppement, notamment d'èlectrification et d'approvisionnement en eau potable des zones rurales pour le photovolta&que et par la mise en oeuvre de projets de parcs èoliens de puissance et de centrales thermosolaires.